Le choix de l’école à la maison

FAMILY HOMESCHOOLING KIDS

whs1

Pour moi, « l’école à la maison », c’était pour les étrangers souhaitant garder le système scolaire de leur pays d’origine, c’était pour des enfants sportifs ou musiciens avec de nombreuses heures de pratique, ou malheureusement, pour des enfants qui, à cause de certaines contraintes ne peuvent pas suivre le rythme scolaire « classique ». En ce qui nous concerne, rien de tout cela. Du coup, faire l’école à la maison pour notre famille était tout simplement une idée folle et insensée. EDIT : finalement… après maintenant 3 ans d’école à la maison, on pense que la façon de raisonner de notre fiston ne « colle » pas vraiment au système scolaire classique. Donc nous sommes encore plus satisfaits de notre choix d’instruction en famille… on en aura peut être l’occasion d’en parler plus sur le blog si ça en intéresse.

Puis nos vies professionnelles ont évolué, notre fils a grandi et on a eu un 2ème enfant. Notre aîné est passé de la maternelle au primaire, et nous avons commencé à accepter d’aligner notre cerveau avec notre cœur.

Que ce soit pour moi ou pour mon boulot, j’ai fait de nombreuses lectures sur les différentes formes d’intelligence, sur les besoins de l’enfant, sur la famille, les langages d’amour. Et souvent, ces lectures me ramenaient à cette idée d’école à la maison. Mais pour être honnête, j’ai lutté pendant plus de 6 mois contre cette idée. Car elle impliquait beaucoup de changements et de sacrifices à faire. Mais après des mois de lecture de différents forums et des recherches sur les différentes façons de faire l’école à la maison, nous nous sommes lancés dans cette aventure.

Je vais vous partager en quelques articles les points essentiels qui nous ont fait « basculer ». Mais avant, je tiens à préciser que nous n’avons pas voulu prendre cette décision « contre » un système, mais surtout « pour » nos enfants. Nous ne souhaitons pas afficher un mépris envers « un système ». Malgré tous les défauts, les couacs, les mésaventures qu’on peut lire ou vivre dans un parcours scolaire classique, nous devons reconnaître que nos enfants ont la chance d’avoir accès à l’instruction et à des établissements scolaires en France. J’ai beaucoup d’admiration pour les directeurs/trices, et professeurs des écoles pour ce boulot de dingue qu’ils font, fort probablement un des métiers le plus dur au monde. M.E.R.C.I. Je suis consciente que ceux qui ont la vocation d’exercer ce métier se questionnent tous les jours et doivent faire face aux différentes contraintes qui les empêchent d’exercer leur métier comme ils le souhaiteraient.

Ensuite, je rappelle que mon expérience et nos choix sont faits dans le contexte « France métropolitaine », c’est à dire, par rapport au système scolaire français (contenu des enseignements, type d’évaluation, et surtout rythme scolaire, c’est à dire, souvent 8h30-16h, voir 16h45 même pour les petits dès 3 ans). Si un jour, nous avons l’occasion de vivre dans un autre pays où les horaires d’école sont plus « light » et le contenu et la pédagogie plus stimulants, plus ouverts, avec plus de latitude pour respecter le développement de l’enfant, et surtout, un environnement aimant – nous resterons « open ». Et si un jour, nos enfants expriment le désir de retourner à l’école, nous n’allons pas leur fermer la porte. Mais en attendant… nous optons pour l’école à la maison, pour plusieurs raisons qui sont très fortes :

Les raisons liées au développement du potentiel de l’enfant

Les raisons liées à « l’ouverture » sur le reste du monde vs. stress

Les raisons liées au rythme de l’enfant

Les raisons liées à la vie familiale

Vous pouvez suivre nos aventures sur notre page Facebook et sur Instagram.

Visuel : bol2beAlive
Picto : designed by Freepik
Pin It

Lydia