Why Homeschooling ? L’ouverture sur le reste du monde vs. Stress

FAMILY HOMESCHOOLING KIDS

whs3

Cet article fait partie d’une série expliquant les raisons de notre choix de faire l’école à la maison pour nos enfants. Vous pouvez lire l’introduction ici, ainsi que les autres articles.

J’aime visionner régulièrement des vidéos de conférence TED. Ces conférences rassemblent de grands penseurs qui ont des idées qui font évoluer le monde. Et vous savez quelle est la conférence TED la plus visionnée au monde ? C’est « Do school kills creativity ? » (Est-ce que l’école tue la créativité ? de Ken Robinson).

 

https://www.ted.com/talks/ken_robinson_says_schools_kill_creativity/transcript?language=en#t-1136050

L’enfant apprend naturellement. Il apprend à marcher à 4 pattes tout seul, il se met debout, il commence à émettre des sons, il est curieux, il touche à tout, sans craindre le regard de l’autre. Pourquoi arrêtons nous de découvrir ? Pourquoi devenons nous moins curieux ? Expérimenter, essayer, tâtonner sans craindre la mauvais note… Faire, apprendre, pour le plaisir d’apprendre et non pour le bon point ou la « pétale de comportement »… La soif d’apprendre et de découvrir sont étouffées par la pression et le stress.

  • La pression scolaire

En discutant de mon choix avec une institutrice spécialisée, elle m’a dit que les élèves français sont les plus stressés au monde (après les japonais) ! Ouchhh ! Je savais qu’il y avait une sorte de stress scolaire, mais pas à ce point. Et les articles/études le confirment effectivement. Non seulement les études montrent que les enfants sont stressés, mais ils sont malheureux (alors qu’en France, nous avons les moyens d’être heureux…) ! Et si encore le stress était un « stress productif »… mais non, hélas. Je ne vais pas plomber l’ambiance ici, donc, pour aller plus loin, vous pouvez lire les articles de Monde et de Slate.

http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/09/17/stress-scolaire-l-obsession-de-l-excellence_3477712_3246.html

http://www.slate.fr/story/61447/rentree-scolaire-eleves-france-japon-malheureux

Et je peux entendre certains dires « mais c’est l’école de la vie, ils doivent apprendre à faire face aux difficultés ». Really ?!! Est-ce que cette épreuve vis-à-vis du stress scolaire a été un vaccin contre le stress de la vie adulte ? Je ne pense pas. De plus, les recherches sur le cerveau démontrent que les enfants n’ont pas la maturité neurologique pour faire face à des situations complexes et difficiles (prendre du recul, analyser la situation,…).

Je vous invite également à lire cet article sur Céline Alvarez, qui a eu beaucoup d’audace en souhaitant révolutionner le système éducatif. Il y a quelques vidéos bouleversantes dans l’article qui suit. Elle a osé expérimenter de nouvelles pédagogies à la lumière des dernières recherches en neurosciences, qui viennent soutenir le fait qu’il faut laisser l’enfant libre dans ses apprentissages et lui faire confiance. Promis, ça vaut le coup d’y passer quelques minutes ! Vous y trouverez d’ailleurs son intervention dans une conférence TEDx.

http://www.bastamag.net/Rentree-scolaire-l-institutrice-qui-voulait-revolutionner-le-systeme-educatif

Je suis consciente que les expériences citées plus haut concernent surtout les écoles maternelles et primaires et qu’il y a beaucoup moins d’établissements niveau collège et lycée qui appliquent ces différentes méthodes. Nous mêmes, avec la pré-adolescence approchant pour notre fils, nous ne savons pas vraiment comment nous positionner. Au niveau stress et pression, notre position n’a pas changé. Cependant, au niveau des « apports » et des activités… patouiller etc, c’est terminé depuis bien longtemps !

  • Revenons à l’ouverture sur le monde.

Il existe une multitude d’activités pour les enfants. Les enfants ont besoin de faire du sport, de la danse, des expériences, patouiller, bricoler, être en contact avec la nature. Selon l’âge de l’enfant, il y a les musées, les expos, les ballades, rejoindre des associations, l’apprentissage de la cuisine, des courses, de la gestion d’une maison, d’un budget, le bricolage,… les enfants plus grands, s’ils le souhaitent peuvent commencer à avoir des expériences professionnelles avec leurs parents entrepreneurs, ou autre.

Ils peuvent ainsi appréhender le monde sous différents angles. Mais parfois, c’est « too much », et on l’abordera dans l’article suivant… (suite ici)

La série d’articles sur le choix de l’école à la maison :

Le choix de l’école à la maison

Les raisons liées au développement du potentiel de l’enfant

Les raisons liées à « l’ouverture » sur le reste du monde vs. stress

Les raisons liées au rythme de l’enfant

Les raisons liées à la vie familiale

Vous pouvez suivre nos aventures sur notre page Facebook et sur Instagram.

Visuel : bol2beAlive
Picto : designed by Freepik
Pin It

Lydia

4 thoughts on “Why Homeschooling ? L’ouverture sur le reste du monde vs. Stress”

  1. Pingback: Le choix de l'école à la maison - Bol 2 Be Alive

  2. Pingback: Why Homeschooling : Le rythme de l'enfant - Bol 2 Be Alive

  3. Pingback: Homeschooling : Le développement du potentiel de l'enfant

  4. Pingback: Why Homeschooling : La vie familiale - Bol 2 Be Alive

Comments are closed.